Réserver Auberge des trois pucelles
Le restaurant panoramique du Vercors

 

Du tram aux Jeux Olympiques

Le vingtième siècle aura fortement marqué le lieu, entre la ligne de tram Grenoble-Villard-de-Lans, la seconde guerre mondiale et les jeux olympiques de 1968. L’auberge est construite à un endroit qui aura été marqué par ces évènements.

Le tramway Grenoble – Villard-de-Lans

Un tram a existé pour relier Grenoble au massif du Vercors. Il a été inauguré en 1911 pour le tronçon jusqu’à Seyssins, mais la partie reliant Villard-de-Lans n’a été inaugurée qu’en 1920. Le tram desservait les gares de Pariset, Saint Nizier-du-Moucherotte et Lans-en-Vercors.

La ligne a été définitivement vaincue par l’automobile en 1951. Depuis, la plateforme a été utilisée en grande partie par la route à l’exception de quelques chemins et tunnels qui subsistent.

Le site de la Mairie de Seyssinet retrace l’histoire de ce tram Grenoble-Villard-de-Lans et un article Wikipedia donne plus de détails sur ce tram GVL.

L’Auberge des 3 Pucelles est située à l’emplacement d’un ancien arrêt de cette ligne de tram, juste avant la gare de Saint Nizier-du-Moucherotte.

tramway-arret-st-nizier-3-pucellesphoto-3-pucelles tram-Grenoble-Villard-de-Lans

La résistance dans le Vercors

Pendant la seconde guerre mondiale, le Vercors a été un haut lieu de résistance à l’occupant Nazi. Saint Nizier-du-Moucherotte, étant le point d’entrée dans le massif le plus proche depuis Grenoble, a été le lieu d’intenses combats entre les résistants et les troupes du Général allemand Karl Pflaum en juillet 1944. Plusieurs articles relatent la résistance des maquis dans le massif du Vercors.

L’arrêt de tram, appelé « l’hôtel de l’arrêt des Trois Pucelles », a subi des dommages pendant la guerre .

Hotel-des-3-Pucelles

Les Jeux Olympiques d’hiver de 1968

Les Jeux Olympiques d’hiver 1968 se sont déroulés à Grenoble et l’épreuve de saut à ski a eu lieu à Saint Nizier-du-Moucherotte, sur le tremplin qui a été construit pour l’occasion. C’est lors de ces JO que s’est illustré Jean-Claude Killy.

Plusieurs projets de transformation du site ont été élaborés, mais son restés à l’état de projet.

L’Auberge des 3 Pucelles est située à 200 mètres de l’aire d’atterrissage du tremplin.

L’hôtel l’Ermitage

Juste derrière le sommet des Trois-Pucelles, au sommet du Moucherotte, un hôtel-restaurant a existé entre 1959 et 1975, l’hôtel de l’Ermitage. Pour promouvoir ce nid d’aigle, son concepteur, M. Zucchetta, invite plusieurs stars de l’époque comme Brigitte Bardot qui y tourne en 1961 des scènes du film « La bride sur le cou », de Roger Vadim. L’hôtel était accessible par un téléphérique construit spécifiquement pour lui.

Le parcours de ce téléphérique était très spectaculaire mais très exposé au vent, rendant l’hôtel inaccessible et c’est ce qui a précipité sa fermeture.

Depuis, le Parc Naturel Régional du Vercors a été créé et l’hôtel et le téléphérique ont été démantelés et le site remis en état et rendu à la nature.

depart-telepherique-hotel-ermitage telepherique-hotel-ermitage
hotel-ermitage-NB hotel-ermitage